LE SON EST DEVENU UN ENJEU DE BIEN-ÊTRE

Home / Blog / LE SON EST DEVENU UN ENJEU DE BIEN-ÊTRE
LE SON EST DEVENU UN ENJEU DE BIEN-ÊTRE

Si l’on vous parle de nuisances sonores au travail, vous aurez peut-être tendance à vous projeter dans une usine digne du film « Les Temps Modernes » où le bruit cyclique des machines conduirait n’importe qui au burn out… Pourtant aujourd’hui, les usines équipent systématiquement leurs travailleurs de casques antibruit. C’est dans nos bureaux que le son est devenu un enjeu de bien-être en perturbant la concentration, la réflexion et les performances de l’utilisateur voire en altérant sa mémoire.

Ils sont constants si bien qu’on n’y prête plus attention, le cliquetis des claviers, le ventilateur des ordinateurs, les notifications des smartphones, les conversations entre collègues ou au téléphone… On n’y prête plus attention mais leurs effets sournois s’installent dans la durée, sans que vous ne vous en rendiez compte.

 

 

  • Baissez le son, montez le soin

Vous vous demandez de quelles conséquences sanitaires on parle exactement ? Les recherches ont montré qu’à partir de 65 décibels le stress subi augmente les probabilités de crise cardiaque. Or il s’agit du niveau sonore moyen mesuré dans les bureaux.

 

45% des travailleurs ont des difficultés à se concentrer à des valeurs inférieures (55 à 60 décibels) mais les troubles mentaux sont déjà ressentis au-dessus de 40 décibels.

 

 

Selon les enquêtes, la surdité due au bruit en Europe est la maladie professionnelle la plus courante. Les conséquences négatives du bruit se manifestent aussi par la nervosité, les maux de tête, la tension artérielle, les problèmes de système digestif, de cholestérol…

La réduction du bruit est donc un enjeu palpable. Dans une ambiance de travail plus calme et détendue, l’utilisateur se sentira plus à l’aise, mieux protégé, moins fatigué et plus efficace.

 

  • Comment couper le son ?

Bien sur, difficile de proposer des cache-oreilles à porter toute la journée au bureau… Il convient de réfléchir à des services et aménagements plus subtiles, plus confortables et adaptés.

 

 

On ne présente plus les panneaux insonorisants, placés sur les surfaces au plafond et aux murs, ni les rideaux insonorisants devant les fenêtres et les grandes surfaces vitrées. Au sol, des tapis acoustiques atténuent le bruit des chaises, des semelles ou de la mallette que le voisin fait tomber par inadvertance. Dans les salles de réunion c’est l’incontournable isolation phonique qui fait la différence !

 

D’autres acteurs misent sur les solutions de masquage sonore.

Notre attention peut être attirée et donc perturbée involontairement par des informations qui semblent pertinentes pour notre cerveau . Les mots intelligibles d’une musique ou d’une conversation proche sont les plus dérangeants surtout lorsqu’on doit manipuler des données verbales (lire, écrire, parler, écouter).

Le masquage sonore consiste à diffuser un son doux et constant qui va réduire l’intelligibilité des paroles alentours et augmenter “l’intimité” sonore. Cette méthode est toutefois controversée car elle combat le mal par le mal en augmentant le taux de décibels ambiants.

 

 

  • L’IA sait ce qu’il est bon de ne pas entendre…

En matière d’innovation sur le terrain de la nuisance sonore, l’intelligence artificielle a contre toute attente un rôle à jouer, surtout avec l’avènement des outils de visioconférence. C’est Microsoft Teams qui sort en novembre 2020 une fonction de suppression du bruit.

Pendant vos réunions, l’IA analysera votre flux vidéo pour réduire les sons en arrière-plan : ventilateurs, clics de stylos et de claviers, problèmes de microphone, un collègue qui mange des chips… Elle pourrait peut-être même détecter les aboiements ou les conversations parasites plus ou moins lointaines.

 

 

Le monde du travail et les différents acteurs de son écosystème s’emparent donc de la lutte contre les nuisances sonores afin que l’espace professionnel de demain berce à nouveau l’utilisateur d’une douce mélodie.

 

————————- Connaissez-vous notre Wellness Lab ?

En veille permanente pour détecter des opportunités dans la conception de services innovants, inédits et surtout attendus, découvrez toutes nos initiatives par ici : http://www.convergence-ing.com/wellness-lab/ N’hésitez pas à suivre @LeWellnessLab sur Twitter pour être au plus près des tendances que nous explorons ! Découvrez d’autres initiatives innovantes dans nos Carnets d’Inspiration !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *