Jean-François Darbier

Home / Jean-François Darbier

CHEF DE PROJET TCE SENIOR – LIFESTYLE DESIGNER

 

  • Première question pour lever le mystère…pouvez-vous nous expliquer le lien entre ce livre de réglementation pour le bâtiment et votre métier ?

Parce que le principal pour construire dans les règles de l’art, c’est de maîtriser les bases, les fondations du métier. Je m’en réfère toujours aux connaissances de base sur les normes qui sont indissociables à l’acte de concevoir.

  • Je finis mes études et j’envisage de postuler chez Convergence. Comment me présenteriez-vous votre métier ?

C’est un métier exigeant, qui requiert d’accumuler énormément de connaissances. Il faut avoir un bon esprit de synthèse pour ne pas se laisser déborder par ce flot d’informations et savoir trouver le compromis idéal entre le budget disponible et le temps nécessaire.

  • Parlez-moi d’un dossier, d’un projet que vous avez particulièrement apprécié ? Pourquoi ?

Je suis plutôt fier des travaux réalisés sur le RIE Orsay en seulement 3 mois, de mi-juin à mi-septembre. J’ai dû coordonner les 2 missions à savoir la maîtrise d’oeuvre et le pilotage du chantier, c’est-à-dire l’organisation des travaux et la gestion de leur avancement. L’opération de restructuration a été livrée en temps et en heure, sans réserve du bureau de contrôle et dans le respect du budget.

Comme tous les chantiers c’est le travail d’équipe qui a porté ses fruits, notamment avec les entreprises qui ont exécutées les travaux dans les règles de l’art à qui je fais pleinement confiance. C’est comme sur un bateau, chacun à sa place !

  • Savez-vous quel trait de votre personnalité vos contacts professionnels (collègues ou clients) apprécient-ils le plus chez vous ?

Je fais preuve d’exigence et de rigueur, car chaque trait que nous posons sur le papier a un coût. Les maîtres d’ouvrage apprécient mon investissement et même si cela demande du temps, j’ai toujours le sentiment du devoir bien accompli.

Mon métier est exigeant et demande beaucoup de rigueur ainsi que de connaissance. Chaque trait que nous dessinons sur le papier a un coût. Les Maîtres d’Ouvrage apprécient mon investissement sur les dossiers et mon professionnalisme.

En fin de chantier, j’ai une grande satisfaction d’avoir réussie l’opération.